Rechercher

Pourquoi je m’entends avec mon père?

par Thomas Etienne


Aujourd’hui, quand j’entends ce qui se dit sur les pères, cela me désole beaucoup. On dit d’eux qu’ils sont incompétents ou infantilisants, de plus, on semble beaucoup diminuer leur importance ou leur rôle au sein de la famille. Pourtant, de ce que j’ai lu, les pères ont toujours eu une place prépondérante dans la famille. Mais pour moi, mon père est l’élément central de la famille, il n’est pas seulement la personne qui pourvoit à mes besoins et à ceux de mes frères, il est bien plus que ça. Il est notre pédagogue et celui qui nous réconforte. Vous savez, durant les moments les plus difficiles de mon impulsivité, c’est lui qui a su m’apaiser et me faire comprendre que je n’étais pas seulement un garçon avec l’acronyme TDAH, mais que je pouvais changer ma condition. Plusieurs personnes n’avaient plus espoir avec moi, et avec mes agressions qui se multipliaient, j’étais en pleine dérive. Les personnes de la famille et de l’école que je côtoie avaient une image très sombre de moi. J’étais turbulent, je m’opposais à toutes décisions et je n’avais pas les notes scolaires adéquates. Voilà pourquoi j’ai perdu espoir. N’empêche que mon père a été l’un des seuls à voir des éléments positifs en moi. Vous savez, mon père a ses défauts. C’est un homme de devoir, il est académique et aime souvent être seul, toutefois, il a de grandes qualités de père. Il n’est pas parfait; il y a eu des hauts et des bas entre lui et moi. Comme vous savez, mon père n’est pas TDAH et j’ai eu beaucoup de conflits avec lui surtout parce qu’il n’arrivait pas à comprendre mes nombreuses réactions violentes et impulsives. Il était perturbé d’entendre les nombreux jurons que je poussais et l’agressivité que je portais envers lui. Il a dû lire de nombreux livres sur le TDAH afin de saisir pourquoi nous sommes ainsi. C’est à partir de cette démarche que notre lien s’est amélioré et même resserré. Ça n’a pas été évident pour lui de passer par-dessus les mots blessants que je pouvais lui dire en raison du manque de contrôle de mon inhibition. Le lien que j’ai avec mon père est très différent de celui que j’ai avec ma mère qui est pourtant TDAH, mais je pense qu’il est un meilleur communicateur que ma mère et il a été en mesure de se mettre à ma place. Mais comme j’ai soulevé, tout n’est pas rose avec lui : il est rigoureux, exigeant et nous sermonne beaucoup. Mais je pense qu'il doit rester tel qu'il est, c’est parfait ainsi. Voilà pourquoi je m’entends avec lui.

24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout