Rechercher

Tomack, un jeune TDAH à la préhistoire partie 2

Dernière mise à jour : 5 juin 2021

Mon père me disait toujours : « Tomack, tu as la bonne attitude pour la chasse. Tu as agi avant de penser et tu te concentres uniquement sur le moment présent. Ces compétences feront de toi un grand chasseur, mon fils. »



Comment mon père savait-il que mon frère Filick et moi étions finalement prêts à devenir des chasseurs ? Quand nous avons spontanément levé nos deux bras au ciel, l’odeur qui s’y est dégagée était tellement forte que le regard de notre mère expliquait tout.

C’est le premier signe qui démontrait que nous étions sur la voie de la virilité, mais avant que nous puissions enfin rejoindre la chasse, un rite de passage était essentiel. Cette tradition est pratiquée depuis des générations dans notre clan. Pendant deux jours, mon frère et moi devrons survivre seuls dans la forêt.


On ne pouvait échapper à cette épreuve, cela fait partie de notre parcours pour devenir un grand chasseur. Pour ma part, je n’ai jamais été bon en préparation : j’oublie toujours quelque chose comme un arc, des flèches, etc. Mon frère est plus en mesure de se rappeler le matériel nécessaire. Moi je veux juste plonger dans cette aventure et ne pas y penser, et mon clan apprécie cette façon de penser. Notre rituel allait débuter dans une forêt près de notre abri. Nous devions alors attendre que tout le ciel soit devenu sombre. Filick et moi étions excités et en même temps inquiets de cette première nuit sans nos parents.

À suivre...

Réalisé par Thomas & Philippe Etienne (références anthropologiques ( Papa)

43 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout